Pierre Vreysen & Griet Hutsebautguérisseurs

la preuve : hémorragies cérébrales

Appel au monde médicale

Contactez-nous

sclérose en plaques( SEP )

sclérose en plaques( SEP )

First a little ( traditional ) explanation: " Pathologically, it is an auto-immune disease where antibodies are made against the myelin sheath that surrounds the axon which then becomes inflamed and then hardened into a substance called plaque. This destroys the ability for information to flow down that particular axon with the consequence that there is sensory and/or motor loss. As recurrence and remission are so unpredictable in this disease, it's hard for any therapy to claim success and all we can hope is to reduce the symptoms." ( Dr. Christine R. Page in her book " Frontiers of Health: From Healing to Wholeness " ) 

 

Malgré notre sympathie pour la doctoresse britannique pour le rôle qu’elle a joué pour promouvoir l’application générale de la médecine complémentaire dans la santé publique en Grande-Bretagne, nous ne sont pas du tout d’accord avec sa conviction que : " aucune thérapie peut se vanter d’avoir du succès … " 

Nous avons travaillé, avec plus ou moins de succès, pendants de longues périodes avec des patients atteints de SEP. Avons-nous pu guérir quelqu’un ? NON, la SEP n’est pas guérissable, même avec notre thérapie. Combattons-nous les symptômes ? NON, nous parvenons à bien plus, la plupart des patients qui viennent chez nous, ne perdent pas ou à peine les aptitudes, dont ils disposaient à ce moment-là.
Grâce à notre thérapie, les gens risquent moins : de paralysies, d’incontinence, de perte de sensation ( tactile ), de perte de la vue, de troubles de la parole, de mouvements incoordonnés… Dans le meilleur cas, ils regagnent pas mal sur le plan d’habiletés perdues. Dans le plus mauvais cas, ils ne progresseront plus, mais ils ne régresseront pas non plus et nous parvenons donc à arrêter la spirale négative ( l’usage de la chaise roulante peut être remis à bien plus tard ou même être évité ). Mais vu qu’une même maladie se présente sous une forme différente auprès de différentes personnes, nous ne pouvons pas nous prononcer de façon générale. Si le corps de la personne en question absorbe l’énergie, nous savons qu’il travaillera avec cette énergie, bien que le résultat concernant cette maladie-là est rarement à prévoir avec précision.

Nous avons acquis jusqu’ici un nombre de résultats substantiels, voire de très beaux résultats mais nous avons aussi obtenu une très grande réussite.


Notre expérience : Geertrui avait 32 ans quand elle est venu pour la première fois chez nous. Sa condition à ce moment-là était la suivante : les déplacements s’effectuaient pratiquement toujours en chaise roulante, parce que la marche lui demandait trop d’efforts. Qu’avons-nous obtenu chez elle, après des années de traitements ( hebdomadaires ) ? On ne peut pratiquement plus voir qu’elle est atteinte de SEP ( malgré le diagnostique classique - noir sur blanc - du spécialiste ). On a l’impression qu’elle s’est seulement légèrement foulé le pied, marcher avec sa jambe gauche se passe aisément – la jambe qu’elle trainait et qui pesait à l’époque comme du plomb. En effet, cela a pris beaucoup de temps avant qu’on puisse atteindre à ce niveau, et le résultat en est d’autant plus phénoménal : le médecin n’y comprend rien, elle va nager avec ses enfants, elle fait du vélo, elle accompagne son mari pour de petits tours à l’arrière de sa moto, elle a de moins en moins de problèmes d’incontinence,… Et, elle a appris, pendant toutes ces années au cours de ces traitements hebdomadaires, à adopter une attitude plus consciente sur toute la ligne et de ne pas s’en faire des regards ou des remarques des autres. Comme elle en témoigne elle-même : auparavant les voisins me regardaient avec compassion ou curiosité et maintenant ils me suivent des yeux, parce qu’ils ne parviennent toujours pas à croire que je roule facilement en bicyclette dans la rue.
 

TOP
Alle rechten voorbehouden Pierre Vreysen - Webontwikkeling en webdesign door Webdoos