Pierre Vreysen & Griet Hutsebautguérisseurs

la preuve : hémorragies cérébrales

Appel au monde médicale

Contactez-nous

la confiance en soi

La confiance en soi est très importante pour l'amour-propre et la force de l'âme. L'éducation et l'enseignement, et la société entière devraient mettre tout en oeuvre à ce que chaque personne - sans restriction et aussi bien individuellement qu'en groupe - puisse fonctionner le mieux possible et qu'elle puisse apprendre à déployer ses talents. Si chaque individu développe une forte et rayonnante personnalité, ce sera bénéfique pour toute la société. Oser être soi-même équivaut à s'accepter comme on est et - si nécessaire - s'améliorer... Tout ceci sera hélas très difficile pour beaucoup de gens. A quoi est-ce dû? A une éducation qui a mal tournée, une carrière ratée, le manque d'opportunités, un manque d'affection de la part des parents ou des parents poules, des traumas émotionnels, des problèmes de santé, devoir lutter contre ses limites physiques ou mentales, etc...

 

L' amour-propre... pour la plupart des gens cela représente un obstacle à vie et une source de grandes tensions. Beaucoup auront tendance à y voir des égoïstes et des narcissiques. La notion de l'amour propre signifiera pour certains que nous ne devons faire aucun effort et que nous devons ( et les autres aussi, d'ailleurs ) nous accepter comme nous sommes ( " je suis comme ça " ). L'amour-propre ne peut être confondu avec une trop grande indulgence vers notre petit moi ( " je ne peux rien y fair, c'est plus fort que moi " ). Cela ne peut certainement pas être confondu avec de l'égoïsme et de la suffisance ( " je me trouve assez bien comme je suis ( ou: " je me trouve mieux que les autres "). Une conscience de soi et un amour-propre réels et sincères n'ont rien à voir avec ces deux attitudes.

Bien que la plupart ne l'ont pas ou à peine appris, il est essentiel que l'on sache: " je suis important et je veux me sentir bien dans ma peau ". Comme une relation amicale ou amoureuse peut-elle être harmonieuse, si nous ne parvenons pas à vivre en harmonie ( ou amour ) avec nous-mêmes? La philosophie et le mantra due bien-être comptent pour chaque personne, qui croise nos chemin.

 

Notre expérience

 

L'amour-propre: sa force réelle ne réside pas dans la dureté mais plutôt dans sa résistance.

 

Un bel aura en bonne santé ( un champ énergétique ou le corps sensoriel autour du corps physique ) est un reflet naturel d'une personnalité forte et rayonnante. Pendant le traitement hebdomadaire, nous parvenons à éliminer des tensions ( des énergies négatives ) dans l'aura et, tout en parlant et par notre travail énergétique, nous pouvons éviter qu'il y ait à terme une accumulation du ballast émotionnel dans l'aura. Grâce à notre expérience et nos traitements des ' blocages énergétiques ' dans l'aura, qui occasionnent des défaillances de santé, il est devenu indispensable de promouvoir la philosophie d'une importance vitale et incontournable à la santé: " je suis important et je veux me sentir bien dans ma peau ". Ce n'est pas une plaidoirie pour l'arrogance ou l'égoïsme, mais plutôt pour une conscience en soi sincère et un sentiment naturel de dignité. Ainsi, les hommes, les femmes, les enfants et les jeunes, qui viennent chez nous, développeront à terme ( à leur niveau bien-sûr ) beaucoup moins de ballast émotionnel dans leur aura. Il est essentiel bien-sûr, que les gens respectent que d'autres veulent ou doivent être le principal acteur dans leur propre vie. On ne doit pas vouloir s'approprier le premier rôle dans la vie de quelqu'un d'autre ( certains l'acceptent parfois " au nom de l'amour " ), sinon on condamne l'autre à une dépendance et une serviabilité à vie. Chaque jour nous rencontrons des gens, qui ne jouent qu'un rôle secondaire dans leur propre vie, ils n'ont jamais appris à écouter cette petite voix intérieure qui leur dit de s'y opposer, cela occasionne souvent des tensions bien contenues. Beaucoup plus de gens qu'on s'imagine, souffrent d'un manque poignant d'assurance en soi et d'amour-propre: " tous ou tout est toujours plus important que moi ". Un sentiment d'infériorité et avoir ( un trop ) bon coeur est souvent plutôt un frein qu'une source de joie. Ces personnes-là n'ont appris qu'en théorie à s'insurger ( à être assertives ). Hélas, ces personnes possédant un très petit ego sont souvent victimes de ceux qui en ont un trop grand. 

Nous voyons régulièrement chez nous des mamans, qui ne pensent jamais à elles-mêmes, ça se passe toujours le coeur sur la main, en faveur des enfants ou de la famille. Heureusement beaucoup de mères prennent conscience qu'elles doivent prendre du temps, ou s'occuper un peu plus d'elles-mêmes. Elles se sentiront bien mieux dans leur peau, pour finir cela portera ses fruits à toute la famille. Pas mal d'hommes et femmes adultes et d'adolescents aiment rouler les mécaniques ( "megacool" ), par conséquence, leur aura assemblera à une 'fortification'. Ils croient pouvoir se défendre contre la dure réalité du monde avec une armure ou un harnais. Rien n'est moins vrai. Au lieu de protéger son for intérieur si vulnérable, et de le rendre plus fort et plus résistant et même de l'immuniser, cela mène à un durcissement du caractère, au mépris et au cynisme. Tout comme un hérisson, qui se protège en se roulant en boule et qui hérisse ses piquants, en fin de compte il risque quand même de se faire écraser.       

Alle rechten voorbehouden Pierre Vreysen - Webontwikkeling en webdesign door Webdoos